Bi’llet + Pan’carte 2022

bi'llet + pan'carte sur fond bi et pan

relire ceux de 2021

Janvier

Flash du 4 janvier 2022

N° 41 du 12 janvier 2022

édito

Voilà la nouvelle année
Même si nous vous la souhaitons excellente (à nous aussi, d’ailleurs !), même si ce serait chouette si elle vous apportait plein de satisfactions personnelles, relationnelles, ben…
… Elle démarre un peu étrange, et personne ne peut prédire comment
elle va évoluer.
Mais, à Bi’Cause, nous avons 3 certitudes :
1) C’est l’année de nos 25 ans, précisément, nous les atteindrons le 26 mai. Et nous entendons les fêter (voir annonce ci-dessous).
2) Nous en profitons pour faire un peu évoluer notre représentation graphique. D’où le logo, la police Verdana, les couleurs Bi et Pan des intertitres.
3) Nous avons besoin de vous, et lançons un appel : rejoignez-nous (re-nouvelez votre adhésion), participez à l’aventure, sinon des 25 prochaines années, au moins à celles de 2022 (et plus si affinités) ; voir http://bicause.fr/lassociation-bicause/adherer/.

Flash du 22 janvier 2022

Février

Flash du 11 février 2022

Mars

N° 42 du 11 mars 2022

Édito

8 mars journée de lutte pour les droits des femmes
31 mars journée de la visibilité trans

Qui peut douter de la profonde convergence entre les deux événements?

Les femmes cisgenres comme les femmes trans sont confrontées au même patriarcat, qui alimente et reproduit agressions sexistes et sexuelles, violences dans la sphère intime comme dans toute la société…

Toute tentative d’opposer les femmes cis et trans – et plus généralement les femmes et les hommes trans et personnes non binaires – est faux, stupide, et même catastrophique pour la convergence nécessaire contre la norme cis-sexisme. 

En France comme ailleurs.

À cet égard, deux importantes précisions.

1) Le calendrier nous avait déjà indiqué que le 21 mars était la journée mondiale contre le racisme.
Une manifestation aura lieu samedi 19 à 14h place du Châtelet par le même collectif qui avait appelé à la solidarité avec les refugiæs et migranz le 18 décembre 2021, contre les exclusions et rejets de l’Autre « D’où que l’on vienne, où que l’on soit né·e, notre pays s’appelle Solidarité ».
Cela concerne les associations LGBTQI+, notamment qui luttent depuis des années pour accueillir correctement ici les demandaires d’asile LGBTQI+. Dont Bi’Cause…

2) Bien sûr touz souhaitons ardemment que la paix revienne à l’est de l’Europe. Mais comment fermer les oreilles et détourner les yeux quand un peuple est victime d’une agression caractérisée? Impossible, d’autant plus quand elle a été décidée par un autocrate qui pénalise et emprisonne nos frères et sœurs, nos adelphes LGBTQI en Russie, qui couvre les assassinats perpétrés contre elleux en Tchétchénie. Nous avons plusieurs fois manifesté notre soutien à nos amiz contre ces menées criminelles. 
De Russie, d’Ukraine ou réfugiæs, iels sont dans nos têtes et dans nos cœurs. Participons aux actions de solidarité.
Transformons Mars, dieu de la guerre, en mars, mois de lutte et de paix.

Flash du 16 mars 2022

Flash du 24 mars

Flash du 30 mars

Avril

N° 43 du 5 avril 2022

Éditorial : Assez des discours de haine et de rejet.

Ils ont fleuri, et ils se sont renforcés depuis quelques mois. Certains hérauts, certains médias en ont fait leur miel, soufflant sur les braises ou attisant les feux de l’exclusion et de la discrimination. Certains veulent même en faire un programme pour notre pays.

Bi’Cause est une association a-partisane. Que cela soit clairement posé.

Elle ne peut rester indifférente quand, par exemple, on veut remettre en cause le droit du sol. Le sol, c’est aussi la terre d’accueil, la terre d’asile, et notre pays doit rester fidèle à ses principes et en améliorer la mise en pratique.

N’oublions pas, le sol a été dégradé notamment hors de nos frontières :

  • par les prédateurs de compagnies transnationales qui exploitent les ressources des pays notamment « en voie de développement », en se fichant des populations ;
  • par les guerres que ces concurrences alimentent ;
  • par le développement de « l’or bleu », la spéculation croissante sur l’eau, qui devrait au contraire être accessible à touz ;
  • par le réchauffement climatique, lié à des modes de vie et des intérêts égoïstes, en particulier des plus riches ;
  • plus près de nous, par l’insupportable invasion d’un pays souverain et les horreurs de la guerre qu’elle a déclenchées… liste non exhaustive !

Et on voudrait rejeter nos sœurs, nos frères, nos adelphes notamment persécutæs parce que LGBTQI+ ?

Bi’Cause vous invite à retrouver ou découvrir le débat avec les porteparoles des candidaz qui ont participé à la table-ronde le 21 mars dernier : youtu.be/UtcGYm9dUk4.

Elle publiera sur son site, dès qu’il sera paru, le communiqué commun de l’inter LGBT et de l’ILGA Europe, inter-associative LGBTQI+ d’Europe.

Parce que l’avancée des droits humains, la progression des droits LGBTQI+, la diversité et l’inclusion sont indissociables.

Parce que, comme nous le disons depuis toujours, « L’Amour est un droit ! »

Flash du 21 avril

Mai

N° 44 du 11 mai 2022

Édito : 14 mai, 17 mai – 12 et 19 juin Les droits LGBTQI+ sont toujours à conquérir !

Le 17 mai est l’IDAHOT, la journée mondiale contre les LGBTphobies.

Le 14 mai, c’est le retour dans Paris de la Marche national ExisTransInter, dorénavant à le 2e week-end de mai.

Et les 12 et 19 juin, ce sont les élections législatives, vous savez, celleux qui font les lois.

Une loi ne change pas toute la société. Mais elle peut aider. On a vu, dans les années 2010, que les lois qui se concrétisent trop lentement entretiennent des situations très frustrantes, voire insupportables. C’est le cas de personnes trans qui ont encore des difficultés pour le changement d’étatcivil, pour l’accès à la PMA, et pire encore pour les personnes intersexes.

On a aussi vu, on le voit au quotidien, des forces veulent faire régresser la société, donnent de la voix, en particulier dans les « grandes » puissances : Outre-Atlantique, sur le droit à l’avortement qui pourrait être remis en cause, et nous sommes solidaires des droits des femmes ; en Russie, où les droits LGBT sont bafoués, et les militanz, pourchassæs.

Plus près de nous, aussi, sévissent des prétendues féministes qui veulent limiter les accès aux traitements pour les jeunes personnes trans et en questionnement, et qui sont en fait transphobes. Ou encore un courant raciste qui, se parant de la défense des femmes, amplifient les fractures de la société.

Nous voulons la paix, des vraies avancées, le vivre ensemble, l’autodétermination de chacan. Parce que l’amour est un droit, parce que nos vies, nos expressions doivent être respectées.

Développons la visibilité Bi et Pan (réservez le 24 mai !).

Œuvrons ensemble pour vivre mieux à et avec Bi’Cause, dans et avec toute la société, contre toutes les discriminations !

Juin

N° 45 du 9 juin 2022

N° 45 du 21 juin 2022

Samedi 25 juin : Marche des Fierté de Paris : Nos corps, nos droits, vos gueules !

L’Inter LGBT a publié un appel fort dont Bi’Cause est signataire : https://www.inter-lgbt.org/appel_marche_2022/

(extrait : … Aujourd’hui, c’est notre colère et nos inquiétudes qui guident nos pas, côte à côte, face à de tels renoncements quotidiens, de tels accommodements d’une grande partie de la classe politique avec les idées réactionnaires. L’Inter-LGBT vous appelle à défiler tou·te·s ensemble ce 25 juin, de la porte Dorée à la Place de la République, pour ne plus laisser se répandre les paroles nauséabondes et hostiles et nous défendre, pour défendre la justice, l’égalité, l’inclusion et l’autodétermination de tou·te·s !)

Soyons nombreuz au rendez-vous pour la visibilité, la mobilisation, les droits de toutes les personnes LGBTQIA+.

Soyons nombreuz à participer à tout ou partie de la Marche. Venez nous rejoindre et nous aider au cortège de Bi’Cause, le 6e sur quelque 80. Pour faire rayonner nos couleurs bi, pan, ace, non binaires etc.

  • Dès 12h30 sortie du métro Michel Bizot, côté numéros impairs de l’avenue Daumesnil. Départ de la Marche à 14h.
  • Tout au long du parcours : av. Daumesnil, rue de Lyon, place de la Bastille, bd Beaumarchais, bd Filles du Calvaire, bd du Temple, arrivée place de la République (avec un grand podium jusqu’à 20h).

Et si vous avez des disponibilités, l’Inter LGBT cherche en permanence des bénévoles pour la Marche, dès le matin pour l’organisation ; envoyer mail à bicause.contact@gmail.com ou message sur Discord @l’an des responsables.

Merci. À très bientôt.

Juillet

N° 46 du 12 juillet 2022

Bénévoles Volontaires
Parce qu’on le voudrait bien
Parce que vous le valez bien

C’est un peu le temps des bouts de bilans, on parle des marches, des événements du printemps. Ce qui a fonctionné, ce qui a été limite, là où on a été franchement mauvais·es.

On prépare aussi la rentrée, certans de nous angoissent, d’autres pensent avant tout à décompresser.

Bi’Cause lance un appel.

Nous avons besoin de vous pour produire et mettre en forme des infos brèves, activer la comm’ sur les réseaux sociaux, maquetter nos plaquettes, traduire nous textes, organiser les réponses aux sollicitations, gérer les plannings…

Nous avons besoin de personnes qui prennent des photos, qui enregistrent, qui travaillent sur nos archives, y compris avec des partenariats extérieurs. Qui voient les besoins de financement, suivent les dossiers. Qui, après avoir participé à notre module de formation, fassent un retour et nous aident à l’améliorer et le diversifier.

Et des tas d’autres propositions que vous pourriez nous faire. Vous avez des talents, nous avons une histoire, modeste mais réelle, et des ambitions, immodestes.

Alors contactez-nous, venez à nos événements de l’été, envoyez-nous un petit mail, réagissez sur les réseaux, alimentez notre Discord Bi’Cause…

Merci d’avance.