La bisexualité existe. Ensemble, défendons-la !

Marche des Fiertés à Auxerre 2012

Tous les ingrédients étaient réunis pour que cette grande première, la Marche des Fiertés à Auxerre, ce 23 juin 2012, foire dans les grandes largeurs.

Bien sûr, le conseiller municipal du F. Haine avait fait très fort : la Bourgogne, c’est le pays du Chablis et du saucisson, pas celui des LGBT, avait-il déclaré en substance, assurant faire tout son possible pour qu’elle n’ait pas lieu.

Que voulez-vous, un tel défi, c’est motivant. Décision avait donc été prise que Bi’Cause y participe, avec son inusable banderole…

Las, 3 jours avant, le verdict tombait, la Préfecture refusait la Marche. Une sombre histoire de parcours, n’assurant pas la sécurité. Alors même que la demande était faite depuis 3 mois.

Se pouvait-il que, au jeu de « hou, je fais peur », ce soit le parti de l’homophobie qui gagne ?

Se pouvait-il qu’il dame le pion à une Mairie socialiste (certes, un peu îlot dans une terre plutôt droitière) qui avait déjà fait savoir son soutien de principe ?

Impensable. Ou alors, de nature à s’enfermer chez soi avec une caisse de Chablis, et boire jusqu’à en oublier tout, même l’insupportable.

Allait-on baisser les bras alors que tous les ingrédients existaient pour que le premier symbole fort des droits LGBT (vous savez, 2012, ces droits pour l’égalité qui n’attend plus !) soit un succès ?

Passé le premier moment de découragement, grâce aux échanges de mails enflammés, et en bonne entente avec les organisateurs du cru (un grand cru !), tous les leviers ont été activés et le verdict est tombé et, à moins de 36 heures de son départ, la Marche a finalement été autorisée.

Ouf, la banderole, les tracts étaient prêts, ils allaient prendre l’air de l’Yonne.

Une demi-heure avant le départ, le cortège Bi’Causien, un peu francilien, ainsi que notre ami de la région, était un peu inquiet : les foules ne semblaient pas se presser. « Pas de panique, tournez le coin, à 30 mètres, sur l’esplanade, il y a déjà un petit groupe ».

Ouf, oui, quelques dizaines, surtout des filles jeunes, dont l’enthousiasme était déjà au rendez-vous et a pu se déployer au fur et à mesure que les « larges masses » arrivaient.

Puis le cortège se mit en marche, nous étions 250 derrière la banderole des organisateurs, la nôtre aux deux tiers de la foule, talonnée par celle de l’antenne locale de David et Jonathan.

Quelques apparitions aussi de représentants non bourguignons (Rainbow Banquass, collectif lgbt du PCF…). Toujours des jeunes à la pêche communicative, et de tas de groupe de gens qui se connaissaient, se retrouvaient, s’affirmaient avec un bonheur évident, alors que le soleil n’était pas en reste.

Plusieurs têtes hallucinées Auxerroises, à travers leur vitre de voiture ou depuis leur balcon.

Du bruit dans des petites rues anciennes, de celles qui répercutent bien les slogans et les décibels enthousiastes.

Et pas d’allure d’escargot, non, un bon rythme, d’une belle fierté.

Jusqu’à aboutir à une vaste place sablée, pour un meeting rien moins qu’improvisé, avec un mégaphone vite saturé (l’an prochain, nul doute que la sono sera plus « ample » !). On sentait le porte-parole des organisateurs auxerrois soulagé, et peu avare de remerciements.

Puis le président de la Coordination interpride France se lança dans un discours jamais entendu localement, brossant avec exhaustivité tout l’éventail des enjeux pour les droits, tous les droits LGBT. Mention spéciale pour ses propos sur les transsexuels et transgenres, si souvent incompris, et sujets, sinon de quolibets, au moins de mépris.

Merci aussi pour avoir salué notre banderole, notre présence, notre existence de bi.

D’accord, à Paris, les Marcheurs sont environ 2 000 fois plus. Mais à combien ont-ils commencé ?… A Auxerre, les possibilités sont largement ouvertes. Et demain, peut-être, le cortège de Bi’Cause sera une marée humaine… au pays du vin !

Le 27 juillet
Nicolas et Vincent

Vidéo de la Marche : http://www.dailymotion.com/video/xrqi0j_la-marche-des-fiertes-a-bien-eu-lieu-a-auxerre_news

auxerre_marche_des_fiertes_juin_2011 -3 auxerre_marche_des_fiertes_juin_2011 -auxerre_en_juin.2012

1 Comment

Add a Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© 2015 Bi'Cause, c/o Centre LGBT Paris-ÎdF, 63 rue Beaubourg, 75003 PARIS, Tel 07 68 01 26 92