pour un milieu sportif pleinement inclusif

Drapeau non-binaire

Non-binarité et sport : problématique

Vestiaires inclusifs et accessibles lors des Gay Games Paris 2018. Photo issus de communs : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gay_Games_2018_inclusive_locker_room.jpg

Bi’Cause coordonne un groupe inter-associatif qui entend promouvoir la réflexion sur genre et sport. En effet le sport est un domaine essentiellement binaire sur le plan du genre, et –même si cela s’améliore – pas très LGBTphile. D’où l’importance des Gay Games Paris 2018 qui essaie de dépasser cette problématique.

 

Se positionner

À l’occasion de l’édition 2018 des Gay Games à Paris une prise de position commune a été élaboré avec notamment SPECTRES, Bi’Cause et le MAG Jeunes LGBT. Elle est diffusée lors de différents événements de la semaine et explique les rapports de la non-binarité de genre et du sport.

Nous vous invitons à la lire et partager : pour un milieu sportif pleinement inclusif

18 recommandations de l’appel de Paris 2018

Comme prévu, à l’issue des différents moment de travail avant/pendant/après les Gay Games les organisateurs ont publié en janvier 2019 un appel de Paris 2018.

Cet appel comprend 18 recommandations dont certaines allant dans le sens de dégenrer la pratique du sport là où c’est possible.

Lire la déclaration : appel de Paris 2018 pour un sport plus inclusif

 

1 Trackback / Pingback

  1. 2018 en quelques dates -

Les commentaires sont fermés.