A propos du calendrier 2021

Depuis des années, Bi’Cause organise des événements récurrents dans le mois. Mais l’année passée nous a appris à nous adapter aux mesures sanitaires et leurs effets sur les restrictions de circulation, de rencontres, d’accès aux locaux associatifs (Centre LGBTQI+ Pâris IdF, notamment), culturels (salles de cinéma, de spectacles) ou commerciaux (cafés, restaurants).

On trouvera les remarques générales et les principales dates connues à ce jour (15 janvier 12021)

Présentation des événements

Événements publicsNatureRégularité dans le moisEn temps normalEn circulations réduites
Bi’CauserieSoirée à thème2e et 4e lundis 20hAu Centre LGBTQI+ sauf exceptionAvec couvre-feu : via le salon vocal-événements du Discord Sans couvre-feu : Mixte (nombre limité en présentiel et via Discord)
Bi’envenueSoirée « d’accueil », sans thèmeDernier jeudi 20hDans un café (jusqu’en octobre : Maximilien Gare de Lyon)via le salon vocal-événements du Discord NB : nous n’avons pas encore trouvé de « formule mixte »
aPANroApéro pan, bi et +1er jeudi 19hNon encore expérimentéVia une connexion Zoom
Dîner BIPGroupe convivial au restaurant3e vendredi 20hLe restaurant varie chaque moisAnnulé
aPANro de remplacementApéro pan, bi et +, à la place du BIP3e samedi 19hNon encore expérimentéVia une connexion Zoom
Groupe de parole sur des thématiques bi, pan et +Groupe avec une compo-sante possible de non-membres de Bi’Cause2e jeudi 19h
4e dimanche 17h
Plutôt en présentiel
Au Centre LGBTQI+
Via salon groupe de parole du Discord
Événements internes



En alternance : réunion du C.A. ou réunion des adhérenzRéservée aux membres de Bi’Cause1er mercrediAu Centre LGBTQI+Via salon CA élargi du Discord

Commentaires

  1. Nous tirons un bilan ambivalent des restrictions de circulation pour les motifs sanitaires :
    • d’une part, nous connaissons de nombreuz amiz qui se languissent de ne plus pouvoir assez se voir, a fortiori se toucher, se câliner ; nous savons parfaitement que certanz sont en souffrance, comme une partie de la population et la solitude, la distanciation sociale leur pèsent ;
    • d’autre part, nous voyons au travers des connexions que des amiz éloignæs peuvent se connecter et échanger, tout particulièrement quand als résident hors d’Île-de-France (voire hors de France !) ; d’autant que les événements via Zoom (aPANro, sont un moment privilégié pour se voir (ou s’entre-apercevoir ;-).
      Cela nous inciterait, tout en tentant de développer des contacts plus réguliers avec, a minima les membres qui vivent en région, à rechercher des formules mixtes quand les conditions seront redevenues à peu près normales.
  2. Parmi les secteurs « sinistrés » – alors qu’il devrait au contraire contribuer à nous redonner le moral – le domaine de la culture vivante est pourtant essentiel à notre quotidien, sert à nous faire vibrer, permet de nous retrouver, de tendre ensemble vers du mieux et du beau. Notre ami Jann Halexander, parmi d’autres, porte avec enthousiasme cette dynamique, et nous sommes impatienz de lui rendre la pareille.
  3. Entre-temps, nous devons, à Bi’ Cause, rester fidèles à nos principes d’accueil et d’aides. Si vous nous lisez en ce moment, si vous allez mal, si vous avez besoin de parler, si vous avez besoin qu’on vous parle, nous le disons aussi nettement que fin mars 2020 : nous sommes là pour vous répondre, pour dialoguer. Dans l’attente de pouvoir vous (re)voir.
  4. Et puis, profitons-en pour ouvrir la porte aux bonnes idées : un soir, la suggestion a été émise de recenser les jeux de société LGBTQI+ et de programmer, dès que le contexte le permettra, des parties ludiques, prétextes aux retrouvailles dans notre maison commune du Centre LGBTQI+. Alors, bi’envenue à vos suggestions, et pan’dant qu’on y est, plus il y en aura, mieux ce sera.

Le calendrier prévisionnel 2021

L’équipe de Bi’Cause