La bisexualité existe. Ensemble, défendons-la !

2016 en quelques dates

Les parties grisées (comme celle-ci) sont les messages d’annonce envoyé avant l’événement.

 

Janvier

  • le 11 – Bi’Causerie – Association Carrefour des Chrétiens Inclusifs

    Carrefour des Chrétiens Inclusifs qui œuvre à une autre conception du respect de la personne, a fédéré diverses initiatives progressistes, et se montre fort intéressé par l’échange sur la question de la bisexualité

  • le 25 – Bi’Causerie –  Ebi’phanie

     

    C’est le premier événement de l’année Bisex’Style

    Ce soir-là, Bi’Cause vous présentera ses vœux et, après avoir entendu vos attentes et suggestions, dévoilera un projet d’une envergure inédite dans le cadre de cette année 2016 qui débute. Pour cet événement majeur de notre association, nous espérons la participation du plus grand nombre.Si vous connaissez d’anciens membres de Bi’Cause, ou des personnes bisexuelles ou sensibles à la cause, vous pouvez les inviter également. Et puisque nous partagerons aussi des galettes, et quelques verres ensemble , nous aimerions savoir combien nous serons afin de nous approvisionner en conséquence.

Février

 

  • le 8 – Bi’ Causerie en présence de Gildas JAFFRENNOU au sujet de sa bande-dessinée « Déracinés »

     

    Couverture du tome1 de la BD "Déracinés"

    Couverture du tome1 de la BD « Déracinés »

    Dans le cadre du festival des cultures LGBT. Lire le CR à 3 claviers

     

« Déracinés », BD SF de 81 pages, dont le tome 1 est sorti il y a près de 2 ans, met en scène – et c’est rare – un personnage intersexué. Elle a été réalisée par Gelwéo et Gildas Jaffrennou et, selon Julie Mazens de TXY, « allie beauté et originalité de l’histoire, avec un graphisme tout simplement sublime ».

La participation à l’écriture de Gildas Jaffrennou « donne au récit une forme très cinématographique ».

À la veille de la sortie du tome 2, Bi’Cause a le plaisir d’accueillir ce dernier lors de sa Bi’Causerie du lundi 8 février 2016, à 20h au Centre LGBT. Il échangera avec l’association mais aussi le public sur l’origine du projet, la réalisation, etc. Suivi d’une séance de dédicaces.

  • le 10 – Échanges sur les stéréotypes

    à partir d’une enquête sur la biphobie menée par Bi’Cause et SOS Homophobie.  Centre LGBT Côte d’Azur – Nice.

  • le 15 – Projection de « La bisexualité, tout un art ? »

    et rencontre-débat projection dans le cadre du festival des cultures LGBT à la mairie du 19ème.

 Mars

  • le 8 – Journée internationale des droits des femmes,

    Participation à la marche.

  • le 14 – Printemps des Poètes

18e Printemps des Poètes Le Grand XXe – Cent ans de poésie

« Je donne à mon espoir tout l’avenir qui tremble. » Guillaume Apolinaire

Bi’Cause fête le Printemps des Poètes de cette année 2016 Bisex’style. Autour de notre ami Alain Pizerra, nous vous invitons, si vous le pouvez et le voulez, à venir dire un ou deux poèmes de votre cru ou de votre préférence.

Faisons de cette Bi’Causerie un moment partagé de « coups de cœur ».

Merci de nous préciser par mail, 48h avant, ce que vous pensez faire partager, afin que nous organisions le déroulement.

Voir la très belle affiche sur le site : http://www.printempsdespoetes.com/

La salle était bien remplie et Bi’Causien-ne-s, ami-e-s d’Alain, sympathisant-e-s, curieux-ses se sont relayés pour ce moment de poésie très sympathique

 

... en route...

… en route…

  • Le 28 -Bi’Causerie au cinéma

    Lundi 28 est férié. Nous remplaçons la Bi’Causerie prévue ce jour par une sortie cinéma.

CAROL : Carol est un film d’amour britannico-américain réalisé par Todd Haynes, sorti en 2015. Ceci est une adaptation du roman The Price of Salt de Patricia Highsmith, publié en 1952 sous le pseudonyme de Claire Morgan.

Avril

  • Les 2 et 3 – Printemps des assos’

    Comme tous les ans Bi’Cause a tenu un stand au salon des assos’ organisé par l’Inter-LGBT aux Blancs Manteaux.

  • le 11 – Bi’Causerie – Enquête sur la biphobie

    Le 23 septembre 2015, lors de la Journée Internationale de la Bisexualité, SOS homophobie, Act Up-Paris, le MAG Jeunes LGBT et Bi’Cause rendaient public le rapport de la première enquête sur la bisexualité ; aux journalistes présents, elles annonçaient une possible prolongation par une enquête sur la biphobie.C’est lancé, par 5 associations, celles mentionnées, plus FièrEs. À 5 semaines de l’IDAHOT (journée internationale contre l’homophobie et la transphobie), nous vous invitons à une Bi’Causerie, le lundi 11 avril à 20 h à l’accueil du Centre LGBT, autour d’un premier jet de questions possibles.A cette Bi’Causerie sont conviées les associations citées. Vous pouvez contribuer à cette future enquête ; alors… n’hésitez pas !

  • Le 25 – Bi’Causerie – Asexualité et Bisexualité

Le Manifeste français des bisexuelles et des bisexuels de 2007 indique au sujet des personnes bisexuelles :

« Nous sommes attiré-e-s affectivement et/ou sexuellement par des personnes de tout sexe et de tout genre, sans nécessairement avoir de pratiques sexuelles, et nous l’assumons. »

Et pourtant, on parle peu d’asexualité.

Dans son sens le plus large, il s’agit de l’état d’une personne qui ne ressent aucune attirance sexuelle. Toutefois, les asexuel-le-s peuvent éprouver des sentiments amoureux envers des hommes et/ou des femmes.

L’orientation sexuelle d’une personne, à la différence de ses pratiques sexuelles, étant souvent considérée par certains chercheurs comme étant « persistante »,  on peut donc en déduire que parmi les asexuel-le-s, ils existe des biromantiques.

Si le drapeau ne suffit pas à vous convaincre, un Bi’Causien, membre des 2 communautés, viendra nous expliquer ces problématiques, sur la base de définitions, de témoignages et d’un débat passionnant.

 

Mai

  • Le 9 – Bi’Causerie avec Henri Quénette

Nous aurions dû visionner « Joyeux anniversaire » d’Isabelle Gerbaud, et échanger ensemble. Hélas, contretemps, quiproquos, agenda échevelé… c’est raté pour lundi prochain, mais ce n’est que partie remise.

Henri Quénette, réalisateur de documentaires franco-américain, nous a contactés et il nous explique : « après trois années passées entre San Francisco, Montréal et New York City, je suis de retour sur Paris où j’ai l’intention de réaliser un nouveau film dressant le portrait de plusieurs personnes issues de la communauté LGBT ».

L’idée nous a paru séduisante, et, comme il demande également « s’il serait possible de convenir d’une date afin de vous rencontrer et de discuter d’une éventuelle collaboration ensemble », nous lui avons proposé une rencontre en grand groupe de Bi’Causerie ; finalement n’est-ce pas un moment privilégié pour accroître la visibilité de notre cause et lui montrer la diversité de nos vies ?

  • Le 19 – Happy Bi’rthDay

    Dans le cadre de l’année Bisex’style – Lire l’article spécifique.

    Couples et Solo

    Couples et Solo

  • Le 17 – Journée IDAHO à Rouen

    Bi’Cause a tenu un stand dans la mairie de Rouen

  • Le 21 – Marche des fiertés d’Orléans

    Organisé par GAGL 45 http://www.gaypride.fr/spip.php?article957

     

    Valérie était présente à la 3ème marche pour l’Egalité organisée par le Centre LGBT – Orléans.
    La météo par chance a été favorable. Il y a eu un très bon accueil, une ambiance festive, un after militant et festif. L’association a eu un emplacement au village associatif avec Gare, Homoboulot et Energay.

  • Le 25 – Conférence sur les Bisexualités

    organisé par Bi’Visible à Toulouse. Avec la participation de Valérie pour Bi’Cause

    http://www.bi-visible.com/

  • Le 28 – Participation à la marche des fiertés de Caen.

     

    Reportage

 

Juin

  • Le 4 – Marche des Fiertés d’Arras

    Avec la participation de Bi’Cause

  • Le 13 – ORLANDO

    La Bi’Causerie prévue ce jour a été annulée pour aller au rassemblement en hommage aux victimes du massacre d’Orlando. Lire l’article.

  •  Le 27 – Bi’Causerie : de la Bisexualité à la non binarité.

    Lire l’article

    Dans le cadre de la quinzaine des fiertés LGBT, et en amont de la Marche de Paris qui aura comme thème central les droits des trans, notre association organise une Bi’Causerie dont le sujet est : de la Bisexualité à la non binarité.Dans bisexualité, il y a bi, la notion de « deux ». Mais les attirances, les philosophies de vie, les progressions individuelles, les identités peuvent-elles se résumer à des raisonnements simples, voire simplistes : c’est l’un ou l’autre ; c’est tout ou rien ; c’est ainsi et pas comme ça.À Bi’Cause, nous ne voulons pas exclure. Nous avons souffert de rejets parce que l’on nous déniait le droit d’exister en tant que bi. Alors, la bisexualité implique la diversité, et comme le dit notre Manifeste, elle est un sentiment d’être au monde. Un monde varié où toute personne doit avoir le droit de vivre comme elle l’entend.

 

  • Le 28 – Pride de nuit à Paris

    Participation de Bi’Cause

Juillet

  • Le 2 – première permanence Bi au centre LGBT Côte-d’Azur

  • Le 2 – Marche des fiertés de Paris

  • Le 10 – Bi’que-Nique

    Dans le cadre de l’année Bisex’Style – Lire l’article

  • Le 11 – Après-Bi’que-nique

    Soufflons un peu après le Bi’que-nique du 10, à « bâtons rompus », en finissant les restes, et… assis au Centre, au frais. La journée du dimanche fut rude (…  pour les épaules et les cous non protégés par de la crème solaire !), ça fait du bien de se retrouver un peu, à une dizaine, de bavarder…

  • Le 25 – Exposition – Surface de contact

    La galerie ouvre pour nous. Quelle galerie ? L’Issue, 38 rue Quincampoix Paris 3e.

    Et que nous vaut cet honneur ? Deux des nôtres, artistes, exposent leurs dessins et peintures, dans la cadre de « Surface de contact », exposition d’œuvres françaises et chinoises.

    D’accord, on est peu ce lundi soir, 7 ou 8, alors un grand merci aux responsables. Mais plus nombreux, une bonne dizaine, la veille au vernissage, en présence de presque tous les artistes, d’universitaires et d’officiels chinois.

    Nous avons acheté un catalogue, il peut être emprunté.

  • Du 28 au 31 – EuroBiCon

    Lire l’article pour tout connaître de la participation de Bi’Cause à l’European Bisexual Conference.

Août

  • Le 8 – Soirée de jeu Privacy

    Là, c’est le Centre qui ouvre exprès pour nous (et pour le cours de yoga (c’est les vacances et le centre est fermé tous les lundis)), pour une soirée de jeu Privacy à laquelle participent une douzaine d’ami-e-s. Ce jeu est connu et pratiqué de longue date par Bi’Cause.

  • Le 22 – Souvenirs et amours de vacances.

    Nous échangeons sur nos souvenirs (et nos amours) de vacances, un verre à la main. Nous avons échangé autours des questions suivantes :

    - Le moment des vacances est-il privilégié pour l’Amour ?

    – L’amour de vacances est-il obligatoirement « sans lendemain » ?

    – De ce fait, est-il d’une plus grande densité ?

    – Si ce n’est pas le cas, peut-il tout de même laisser des bons souvenirs ?

    – Ose-t-on davantage pendant l’été ?

    Vous pouvez à votre tour y répondre.

  •  Création officielle de l’antenne Bi’Cause à Nice.

    Plus d’infos

Septembre

  • Le 8 – soirée bi au centre LGBT Orléans

  • Le 12 – Bi’Causerie – Shams France

    Shams France, association LGBTQI des personnes maghrébines et moyen-orientales vivant en France :
    – veut aider les LGBTQI du Moyen Orient et du Maghreb, qu’ils vivent en France ou dans leur pays,
    – alerte et sensibilise les autorités françaises et européenne sur la situation des LGBTQI dans ces pays,
    – et ce, en coopération étroite avec les associations LGBTQI françaises.
    (extrait de leur « carte de visite »)

  • Les 22 et 23 – Journée internationale de la bisexualité

    Voir les annonces et contres-rendus

  • Bi’Causerie – les oublié-e-s de la mémoire à propos du monument LGBT

    Que de chemin parcouru depuis que les premiers, Jean Le Bitoux en tête, tentèrent de lever le silence oppressant sur la déportation pour fait d’homosexualité, que ce soit les « triangles roses » des hommes, ou les lesbiennes classées parmi les « personnes asociales » (triangle noir)…

    Denis Erhart, président des Oublié.e.s de la Mémoire, nous dira combien les institutions elles-mêmes, au plus haut niveau, ont, bon gré mal gré, dû intégrer cette dimension, parce que toutes les déportations ont été abominables, et aucune ne doit être reléguée au non-dit ni à la marginalisation.

    Depuis 2 ans, le projet pour la création d’un monument aux victimes LGBT en France a été lancé. C’est bien volontiers que plusieurs associations, dont Bi’Cause, ont accepté la double proposition : faire partie du groupe de travail, et déléguer aux Oublié.e.s le soin d’animer ce groupe et d’en piloter la représentation auprès des organismes et délégations ministériels et territoriaux.

    La Bi’Causerie sera l’occasion de faire un point d’avancée des travaux, et peut-être d’approfondir la question de la bisexualité en la matière.

© 2015 Bi'Cause, c/o Centre LGBT Paris-ÎdF, 63 rue Beaubourg, 75003 PARIS, Tel 07 68 01 26 92